Pourquoi le prix de l’abonnement au gaz est-il si cher ?

Gaz naturel abonnement cher

La facture d’un ménage se décompose en deux parties : la partie variable (la facturation des kWh de gaz consommés) et la partie fixe ou "abonnement" qui est une sorte de droit d’accès au réseau de gaz naturel. Même si la consommation de gaz naturel est nulle, le consommateur doit payer une part fixe tous les mois, car les fournisseurs ont des coûts (coûts liés aux réseaux, frais de facturation, etc) fixes. 

Les tarifs d'abonnement chez les différents fournisseurs

Plus la consommation (ou classe de consommation) de gaz naturel est élevée plus l’abonnement sera cher. Les consommateurs utilisant le gaz naturel pour le chauffage paieront un abonnement plus cher que ceux l’utilisant uniquement pour l’eau chaude et/ou la cuisson.

Le tableau ci-dessous présente quelques tarifs d'abonnement par fournisseur :

Classe de consommation

Prix de l’abonnement (en €TTC) GDF Suez- Dolce Vita

Prix de l’abonnement (en €TTC) Direct Energie – offre Online et offre Direct Gaz

Prix de l’abonnement (en €TTC) Antargaz- offre gaz naturel*

Prix de l’abonnement (en €TTC) Alterna – offre Idéa gaz *

Base  0-1000 kWh  (cuisson seule)

58,25

57,48

-

-

B0 1000-6000 kWh (cuisson, eau-chaude)

70,15

69,36

-

-

B1 6000-30000 kWh (chauffage, eau chaude et cuisson)

214,64

211,8

204

210

*Offres uniquement valables pour les consommations au-dessus de 6000kWh.

La part de l’abonnement sur la facture d’un particulier

Un foyer appartenant à la classe de consommation B1 doit payer 214,64€ d’abonnement par an aux tarifs réglementés de GDF Suez. Supposons que la consommation de gaz s’élève à 11632kWh par an*, le montant annuel de la facture serait de 882,32€ aux tarifs réglementés dont 24% seraient alloués à la partie fixe (214/882,32). Au final, le consommateur de gaz naturel a plutôt intérêt à comparer le prix du kWh des différentes offres plutôt que le prix de l’abonnement vu que la partie variable représente une grande partie de la facture et que les remises de prix sur la partie abonnement des fournisseurs alternatifs ne sont pas significatives (max 5% pour Antargaz).

* correspond à la consommation moyenne d’un foyer en 2013, d’après l’observatoire du marché de détail du gaz naturel de la CRE