Y’a-t-il un prix de l’abonnement au fioul ?

Pour le gaz naturel et l’électricité, la facture se divise en deux parties : la partie fixe ou l’abonnement et la partie variable basée sur la consommation du foyer (estimée en kWh). En guise d’exemple, pour un foyer dont la consommation de gaz est comprise entre 6000 et 10 000 kWh, l’abonnement annuel au tarif réglementé est de 214,64€. Un foyer abonné à l’électricité dont la puissance souscrite est de 6kVA, paiera un abonnement annuel de 84,05€ au tarif réglementéLes consommateurs de fioul, au contraire, ne doivent pas payer d'abonnement et réglent donc uniquement que le fioul qu'ils consomment.

Les conditions d’engagements avec les fournisseurs.

Les consommateurs de fioul n’ont aucun engagement envers leur fournisseur : à chaque commande,  ils peuvent s’approvisionner auprès d’une entité différente. La seule contrainte imposée aux consommateurs de fioul est le suivi régulier de la quantité de fioul restante dans leur cuve. En effet, le consommateur doit prévoir un peu en avance sa commande pour ne pas être à court d'énergie. 

Le prix du fioul

Le prix du fioul en France est d’en moyenne 0,90€* par litre pour les commandes comprises entre 2000L et 5000L. Ce tarif varie en fonction des distributeurs : les grands enseignes telles que Total, BP, Shell, Avia, Esso pratiquent des prix souvent plus élevés que les petits distributeurs régionaux (PME locales).

Le prix du mazout est indexé sur celui du pétrole dont il est dérivé, et connait donc la même variabilité. Pour 2014, l’Agence Internationale de l’Energie prévoit une certaine stabilité du cours de l’or noir au vu d’une production suffisante pour subvenir à la demande.

Pour contrer l’oscillation constante des prix, certains fournisseurs proposent des contrats de court terme (maximum d'un an) avec une mensualisation des paiements. Les clients ne devront donc plus payer leur fioul à chaque livraison mais au prorata tous les mois. La date de livraison est fixée en avance et les mensualités sont calculées en fonction de la consommation prévisionnelle du client. Le bénéfice est donc double : les consommateurs n’ont pas à se soucier de la quantité de fioul restant dans leur cuve et pourront bénéficier d’un prix stable.

*Source : Pégase, base de données du ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

Les commandes groupées

Le prix du fioul peut être négocié lorsque plusieurs consommateurs se groupent pour solliciter une commande collective. Toutefois, seuls les petits livreurs régionaux seront à même de négocier les prix avec les clients. Les grands enseignes comptent plusieurs milliers de clients et n’auront pas de mal à refuser des propositions n'étant pas entièrement à leur avantage. Les remises de prix ne sont cependant pas significatives pour les commandes groupées, au mieux le prix au litre peut être baissé de cinq centimes.